Acheter sans apport : optez pour le financement à 110% !

Vous rêvez de devenir propriétaire depuis longtemps, mais vous n’arrivez pas à mettre de l’argent de côté ? Vous pensez qu’il est indispensable d’avoir un apport personnel pour prétendre à un crédit immobilier ? Je vous rassure, il est aujourd’hui possible d’acheter sans apport et de faire financer son projet immobilier en totalité ! Il s’agit dans ce cas d’un financement à 110%.

Acheter sans apport personnel, c’est possible !

Le prêt immobilier de 110 %

Si comme beaucoup, vous n’avez pas d’apport pour financer votre projet : faites financer entièrement votre projet immobilier. Cela s’appelle un financement à 110% : le logement, plus les frais annexes (frais de notaire, frais bancaires…)

Alors que ce type de financement n’existait pas il y a encore quelques années, ils sont aujourd’hui très courants surtout auprès des primo-accédants.

Il n’est donc plus obligatoire d’avoir un apport personnel pour devenir propriétaire. Pour bénéficier d’un prêt immobilier de 110% il faut tout de même remplir certains critères de stabilité de vos revenus.

Acheter sans apport : Le profil recherché par les organismes prêteurs 

Tout le monde ne peut pas prétendre à un financement à 110%. La banque a besoin de garanties quant à la stabilité financière de l’emprunteur et à sa capacité de remboursement.

La principale condition est d’avoir des revenus réguliers. Les personnes en CDI (avec période d’essai terminée) seront avantagées dans leur démarche.

L’âge, la stabilité de la situation professionnelle, le niveau des revenus, la capacité d’épargne sont autant de critères essentiels.

Il faut aussi faire preuve d’irréprochabilité sur la gestion de vos comptes. Si vous avez un projet d’achat immobilier, faites donc attention à vos comptes. Evitez les découverts bancaires, les crédits à la consommation, les dépenses inconsidérées...

Si toutefois vous êtes régulièrement à découvert, et que vous vous êtes fait plaisir avec un écran de TV dernier cri qui vous a coûté un mois de salaire, rassurez-vous rien n’est perdu. En effet, il va falloir « nettoyer » ses comptes et attendre au moins 3 nouveaux relevés de comptes (donc 3 mois) sans découvert, ni dépenses trop importantes.

Aussi, sachez que si un organisme prêteur refuse votre dossier, cela ne veut pas dire que vous ne financerez votre projet. Il ne faut pas hésiter à pousser plusieurs portes et à faire jouer la concurrence. Pensez aussi à passer par un courtier, cela vous permettra de gagner du temps et de l’énergie.

En revanche si un organisme prêteur refuse un dossier, sachez qu’il le sera automatiquement dans les 6 prochains mois, même si votre situation personnelle a évolué entre temps.

Les aides au logement

N’oubliez pas que dans le neuf, il existe des aides au logement qui peuvent s’avérer être très intéressantes. Ces aides peuvent même être indispensables dans le cadre d’un premier achat.

Le PTZ ou prêt à taux zéro est réservé aux personnes n’ayant pas été propriétaires de leur résidence principale au cours de ces deux dernières années.

Il est très attractif et il peut financer jusqu’à 40 % du coût de l’opération.

La TVA réduite : certains projets ouvrent droit à une réduction de TVA sur le prix de vente du logement. Normalement la TVA sur un projet immobilier neuf est de 20%, mais dans certains cas elle est réduite à 7 ou à 5,5%. Cet avantage réservé aux primo-accédants permet d’accéder à un prix de vente très intéressant. Un beau coup de pouce pour vous lancer, même sans apport !

By | 2018-04-30T09:58:30+00:00 mars 12th, 2018|Achat, Financement|

Leave A Comment